PDF
AxLR et LRI ne font qu'un !

AxLR et LRI ne font qu'un !

Publiée le vendredi 26 Janvier 2018 - Veille économique

L’activité d’incubation développée par Languedoc Roussillon Incubation a été transférée au sein de la SATT AxLR le 1er janvier 2018, afin de créer de nouvelles synergies entre maturation et incubation.

Chronologie d'un rapprochement 

  • En 2015, une feuille de route a été élaborée pour permettre aux deux structures de développer des synergies afin d’augmenter l’efficacité des services rendus aux porteurs de création d’entreprises innovantes.
  • Le 1er janvier 2016, AxLR et LRI se sont installés dans un même espace situé sur le campus Saint-Priest de l’Université de Montpellier
  • Depuis le 1er janvier 2017, les dossiers de maturation et d’incubation sont accompagnés par les deux structures. Simultanément, des actions communes sont engagées afin d’offrir aux nouvelles startups des services étendus.
  • Le 1er janvier 2018 l’activité incubation a été officiellement transférée au sein de la SATT par une volonté commune des membres de l’association LRI et des actionnaires de la SATT AxLR avec le soutien de l’État et de la Région Occitanie.

​La SATT AxLR intègre officiellement ces nouvelles missions depuis le 1er janvier 2018 et offre la combinaison de services en maturation et incubation aux chercheurs et porteurs de projets de création d’entreprises.

A partir du 1 janvier 2018, le portefeuille d’AxLR comportera 50 startups qui étaient auparavant accompagnées par LRI et/ou la SATT AxLR.

A propos de la SATT AxLR :

AxLR est une société d’accélération du transfert de technologie (SATT). Elle est spécialisée dans la maturation et la commercialisation de projets innovants issus de la recherche académique. Elle agit avec la majeure partie des laboratoires de la recherche publique implantés sur l’Arc méditerranéen en Occitanie, une des régions françaises et européennes les plus dynamiques avec plus de 200 laboratoires et près de 7 500 chercheurs.

AxLR travaille en partenariat avec ses 11 actionnaires (dont l’Université de Montpellier, le CNRS et l’INSERM) pour aider les chercheurs et leurs laboratoires à transformer leurs travaux en un produit ou un service à commercialiser.

Société d’accélération du transfert de technologie, AxLR accompagne et finance donc la maturation technique et économique des technologies.

Retour aux actualités
Partagez cet article :