Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
1er accélérateur pour les entreprises

Aide à l'embauche en apprentissage

Afin de renforcer l’accès à l’apprentissage des jeunes les moins qualifiés, le dispositif mis en place pour 2023 procède à une élévation du niveau de l’aide pour les alternants mineurs, qui passe de 5 000 € à 6 000 €. Jusqu’à présent le montant des primes variait de 5 000 à 8 000 €.
  • #APPRENTISSAGE
  • Aide à l'embauche en apprentissage
    Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
    Partagez par Email
    Imprimez
    Lundi 5 décembre 2022

    A l'occasion d'une visite ministérielle le 1er décembre 2022, Olivier DUSSOPT, ministre du Travail, du Plein-emploi et de l'Insertion et Carole GRANDJEAN, ministre déléguée chargé de l'Enseignement et de la Formation professionnels, ont annoncé les montants d'aides à l'embauche d'apprentis et salariés en contrat de professionnalisation de moins de 30 ans pour l'année 2023. 

     

    Une aide de 6000 euros sera versée à toutes les entreprises pour tous les contrats conclus avec un alternant, mineur comme majeur, du 1er janvier au 31 décembre 2023 pour la première année du contrat. 

    Le nouveau dispositif d’aide instauré pour 2023 répond à un triple objectif
    • Susciter l’engagement des entreprises en les soutenant dès la première année dans le projet de recrutement en alternance ;
    • Favoriser l’embauche d’apprentis sur les niveaux bac ou inférieurs et dans les plus petites entreprises ;
    • Rendre le dispositif plus lisible pour les jeunes et leurs employeurs.  

     

    Cette aide s’appliquera pour les contrats conclus en 2023, pour l’embauche d’apprentis et de salariés en contrat de professionnalisation de moins de 30 ans.

     

    Avec le retour d’un marché de l’emploi dynamique, les opportunités d’entrée en apprentissage se multiplient. Les entreprises font néanmoins face à de nouveaux défis, pour lesquels l’Etat les accompagnera.

     

    Faire de la France une nation leader de l’apprentissage suppose le maintien d’un haut niveau de soutien à aux entreprises.

     

    L’objectif est donc de proposer pour 2023 une aide à l’embauche massive, claire et lisible pour les employeurs, qui permette de soutenir nos objectifs de politique publique tout en garantissant la maîtrise de la dépense publique.

     

    A partir du 1er janvier 2023, tous les employeurs d’apprentis et de salariés en contrat de professionnalisation jusqu’à 30 ans auront accès à une aide à l’embauche de 6 000 euros.

     

    Le montant de cette aide est unique quelle que soit la taille de l’entreprise, quel que soit le niveau de formation, quel que soit l’âge de l’apprenti.

     

    Les contours de cette aide seront définis dans les prochaines semaines par décret.

    Pour aller plus loin